Photo de l'auteur
Lou Anne
Le 25/04/2017

NZ: le bilan !

Ça y est, notre séjour en Nouvelle-Zélande a pris fin ! Après 6 mois passés au pays du rugby et du Seigneur des Anneaux, nous avons repris notre chemin vers l’Asie.

Nous avons écourté notre PVT de la moitié, tout simplement parce que nous avions vu tout ce que l’on voulait voir et qu’on commençait à vider un peu trop notre compte en banque pour y rester plus longtemps sans devoir à nouveau travailler, et après nos mésaventures, on n’avait plus vraiment envie de se relancer là-dedans !

Après une demi année passée en Nouvelle-Zélande, on peut faire un petit bilan de ce qu’on a aimé et moins aimé voire pas du tout aimé dans ce pays du bout du monde !

Les points « négatifs » de la Nouvelle-Zélande (d’un point de vue subjectif et personnel !) :

  • Le pays est survendu. Clairement. C’est magnifique, mais il faut oublier le côté seul au monde, super propre et tout le monde est super sympa. Mais je pense qu’il faut rester assez longtemps ici et y vivre pour pouvoir se rendre compte cet aspect.
  • Les Néo-Zélandais sont des dangers publics sur la route ! Imaginez des routes sinueuses sans visibilité : ici ils doublent quand même. Que l’on soit à 80km/h, 100 (la limite) ou plus, ils vous doubleront toujours, ils ne peuvent pas s’en empêcher !
  • Le marché des voitures « backpackers » : ici c’est vraiment un énorme marché où circulent énormément de vieilles voitures, certains vans ayant jusqu’à 800 000 kms au compteur. De ce fait, très souvent, des réparations plus ou moins coûteuses sont à faire et les garages en profitent pour gonfler leurs prix. Et il faut dire que de nombreux backpackers n’en prennent pas soin : le but étant d’acheter pas cher et de revendre cher, si possible sans investir entre temps.
  • Le coût de la vie : on savait que ça allait être cher avant d’arriver mais on n’imaginait pas à quel point. La nourriture est relativement chère lorsque l’on vit avec un petit budget. Evidemment si on mange du pain de mie et des noodles, on peut ne s’en sortir pour pas trop cher mais nous on aime quand même manger correctement donc la nourriture a été un poste de dépense important. L’essence peut être bon marché comme hors de prix selon les endroits où l’on fait le plein. Si vous fumez, préparez-vous à débourser beaucoup : 50NZD (33€) pour 30grs de tabac environ.
  • Le rapport qualité/prix des logements : les logements (des campings, aux chambres et dortoirs en auberge de jeunesse, aux Airbnb) sont chers pas rapport à la qualité proposée, d’un point de vue européen en tout cas. La propreté est souvent assez relative et les infrastructures plutôt vieillissantes et pas très bien entretenues. Pour ce qui est de l’isolation, malheureusement, ils ne peuvent pas y faire grand-chose car les maisons sont quasiment toutes faites en bois dû aux risques de tremblement de terre.
  • Les conditions de travail : en Nouvelle-Zélande, il doit y avoir presque autant de backpackers que de Kiwis. Du coup, il y a beaucoup plus de demande de travail que d’offre ce qui fait que beaucoup d’employeurs profitent de la main d’œuvre pas chère qu’ils ont à disposition. Il y a beaucoup de personnes logées dans des conditions insalubres ou qui ne sont même pas payées le minimum horaire (notamment en fruit picking) et c’est très difficile d’y faire quoi que ce soit car de toute façon, si ça ne vous convient pas, vous serez probablement viré. L’avantage c’est que si on peut vous virez très facilement, vous pouvez aussi partir très facilement !
  • Point très très personnel mais nous, les Néo-Zélandais, on ne les a pas trouvés particulièrement sympathiques mais plutôt hypocrites. En fait, leur manière de parler est très « friendly » , ils vous parlent très facilement etc. mais par contre c’est très difficile de passer le cap de cette petite discussion amicale. Il faut dire qu’on n’a pas forcément eu de chance avec les personnes que l’on a rencontrées mais on a vraiment eu le sentiment qu’ils étaient très gentils en façade mais que derrière c’est une autre histoire. On reste des touristes avant tout pour eux et c’est ce qu’on a bien senti dans notre boulot et quand on a eu nos problèmes avec le van.
  • Les villes : on ne vient pas en Nouvelle-Zélande pour les villes, mais on les a tout de même trouvées bien tristes et elle se ressemblent toutes énormément.
  • Le wifi : préparez-vous à attendre que votre page se charge… Ici, Internet a dix ans de retard ! C’est pareil pour les forfaits téléphoniques, ils sont chers !

Ces points négatifs sont vraiment subjectifs et personnels, on a rencontré des personnes qui ne partageaient pas notre avis, comme des personnes qui étaient tout à fait d’accord avec nous. Néanmoins, il y a aussi de nombreux points positifs dans ce pays !

Les points positifs de la Nouvelle-Zélande :

  • C’est un pays magnifique : ici les paysages sont fous, partout et tout le temps. Il suffit de conduire une heure pour passer de la montagne à la plage, de la plage à la forêt. Il y a des choses à voir partout et les paysages sont très changeants. C’est un mélange de plein de paysages différents, tous rassemblés au même endroit.
  • Il y a énormément d’activités sportives : randonnées, surf, cyclisme, nage… On en trouve pour tous les goûts, les niveaux et les budgets !
  • Les campings : le pays est très bien adapté pour les campeurs et il y a des endroits vraiment sympas pour camper, parfois même gratuitement.
  • La facilité pour se déplacer : que ce soit en bus, en avion ou en stop, c’est très facile de se déplacer en Nouvelle-Zélande et il y a tellement peu de routes, que même avec un sens de l’orientation aussi nul que le mien, c’est difficile de se perdre !
  • La mer et les montagnes à proximité : on n’est jamais bien loin d’une plage ou au contraire d’une montagne et ça, c’est vraiment le luxe !
  • Les Ginger beer : ce sont des bières au gingembre sans alcool qui sont vraiment excellentes !
  • Les toilettes publiques : il y en a partout et ils sont les propres !
  • Les douches publiques : on en trouve aussi à de nombreux endroits et souvent à un prix assez abordable, ça facilite vraiment la vie lorsque l’on fait beaucoup de camping.
  • On peut lire le journal/regarder les informations sans déprimer : ici les nouvelles n’ont rien à voir avec celles que l’on a en France. Il est plus question de survie dans les bois, de noces d’or d’un couple de la région ou encore des pompiers qui ont sauvé un chat, et franchement, c’est nettement plus agréable !
  • C’est un pays très sécurisé : comme partout, il peut y avoir des vols etc. mais globalement, on n’a pas de sentiment d’insécurité, c’est facile de se retrouver et de communiquer.
  • Les animaux : pas d’animaux dangereux contrairement à l’Australie, mais on peut voir des dauphins, des pingouins, des phoques et des baleines en pleine nature.
  • Les ciels étoilés : il n’y a presque de pas de pollution lumineuse en Nouvelle-Zélande, ce qui permet de voir des ciels vraiment magnifiques où l’on peut voir la Voie Lactée et les nuages de Magellan à l’œil nu.
  • On a de l’espace ! Ce point contredit celui où je disais qu’on n’était pas vraiment seul au monde façon carte postale, mais il faut tout de même reconnaitre qu’en Nouvelle-Zélande, la densité de population est très faible et ça, c’est plutôt cool !
  • Les opshops : ce sont des magasins de seconde main où l’on trouve de tout à petit prix et c’est vraiment pratique ! Que ce soit pour acheter ou donner des vêtements, livres, chaussures…
  • Les bibliothèques : il y en a beaucoup dans le pays et elles sont vraiment chouettes. Si vous cherchez une connexion internet, c’est le bon endroit !

Malgré nos mésaventures qui nous font déjà sourire maintenant, on a vraiment adoré cette expérience qui nous a apporté beaucoup ! C’est une véritable opportunité de pouvoir faire un Permis Vacances Travail, si vous hésitez encore, lancez-vous !

PS : Si vous avez lu jusqu’au bout, félicitations ! Je n’ai jamais été très douée pour les synthèses, vive les dissertations !

Écrire un commentaire


Commentaires

Par Averil1997, le 19/08/2018 à 11h24 - Répondre


Bonjour et merci! Souvent lors des voyages, je loue les appartements avec AirBnb et je le recommande à tous les voyageurs! Même j’ai créé mon propre site web - <a href=https://air-coupons.com/appartements-sur-airbnb-french>https://air-coupons.com/</a> - lien avec une description détaillée du service et avec des codes promotionnels toujours mis à jour. Les renseignements concernant ce service seront traduits sur toutes les langues du monde (pour le moment, je n’ai pas trouvé tous les traducteurs indispensables, mais je travaille là-dessus)! Je vous prie de ne pas supprimer mon commentaire, laisser les gens partout sur la Terre apprendre l’existence d’AirBnb et trouver des informations indispensables dans leur langue. Je vous remercie! A bientot!

Par Hiroki, le 07/10/2017 à 23h34 - Répondre


Merci pour ce partage,
nous partons dans six jours, on verra bien quels aventures nous aurons :)

Par Annaëlle, le 25/04/2017 à 17h09 - Répondre


Bonne idée d'article, intéressant d'avoir un point de vue détaillé et nuancé sur ce pays qui fait tant rêver! Bonne continuation, à bientôt :)

Réponse de Lou Anne, le 26/04/2017 à 5h07 - Répondre


Merci Annaëlle ! Je trouvais ça important de donner un point de vue un peu plus nuancé et montrer que non, l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs ! Mais ça reste une expérience géniale et un pays superbe malgré tout. A bientôt j'espère !