Photo de l'auteur
Lou Anne
Le 24/09/2016

Première semaine à Bali

Ça fait maintenant une semaine que nous sommes arrivés à Bali en Indonésie et nous entamons notre deuxième et dernière semaine ici.

Nous sommes arrivés le soir après 20h de vol, ce qui nous a permis de bien dormir et d’avoir la chance de ne pas subir du tout le décalage horaire !

Arrivée à Sanur

La plage de Sanur

Nous avons passé nos 2 premières nuits à Sanur, à 20mn de l’aéroport. Ça nous a permis de nous acclimater tout doucement à Bali et à sa chaleur équatoriale. Ici il fait chaud et humide et le soleil ne plaisante pas, crème solaire toutes les heures si on ne veut pas finir brûlés !

Nous avons passé notre journée à Sanur à nous promener dans cette petite ville et à goûter nos premiers plats traditionnels : le nasi goreng et le mie goreng : ce sont du riz ou des nouilles frits avec des légumes, un œuf et de la viande ou du poisson voire plus de légumes pour la version végétarienne. Très souvent le plat est accompagné de chips aux crevettes, c’est très bon !

Nasi goreng (à base de riz)
Mie goreng (à base de nouilles)

A Sanur, comme un peu partout à Bali, les trottoirs sont très abîmés, il y a des bosses et des trous un peu partout. Si vous êtes maladroit comme moi, regardez où vous mettez les pieds !

Bali est aussi la seule partie Hindou de l’Indonésie, ici les offrandes jonchent le sol et l’encens embaume la ville et les hôtels.

Les prochains jours de notre voyage se dérouleront à Gili Air. On a cherché des compagnies de bateau qui pourraient nous faire faire la traversée de deux heures depuis Padang Bai pour un prix raisonnable.

Sur internet, les fastboat (bateaux utilisés par les touristes) nous revenaient à 100$ US. Nous avons réussi à trouver une compagnie pour moins chère, qui viendra nous chercher à notre hôtel pour nous emmener jusqu’à Padang Bai, lieu de départ du fastboat.

Après un saut dans la piscine pour se rafraîchir un peu, c’était déjà l’heure de refaire nos sacs pour le lendemain !

La vue depuis notre chambre au Seaview Hotel à Sanur

3 jours à Gili Air

C’est parti pour l’île de Gili Air où nous allons rejoindre Adrien, un copain de Damien et sa copine Lise, qui s’y trouvent en ce moment.

1h de route plus tard, on est arrivés à Padang Bai ! On embarque sur le bateau, et là, bonne surprise, la mer est calme et on peut monter sur le haut du bateau, profiter de la vue, du soleil et de la musique. Damien a un peu trop profité du soleil sans crème solaire et s’est transformé en écrevisse géante !

On s’arrête d’abord à Lombok, une autre grande île proche de Bali, plus sauvage et moins touristique qui a l’air bien sympa !

Puis on arrive sur l’île de Gili Air où l’eau est turquoise !

La vue depuis le restaurant du 7SEAS Cottages

On marche jusqu’à notre hôtel sous un cagnard qui nous fait bien transpirer (je vous préviens, cet article n’est pas glamour !) et on s’installe face à la mer pour manger et boire une bonne petite Bintang, la bière locale !

Les fameuses balançoires de Gili Air, à l’Ouest de l’île

Les trois jours sur l’île ont été bien sympas, ici il n’y a rien à faire à part se reposer, nager, faire du snorkeling ou plonger ! Il y a des restaurants bar partout face à la mer avec des petits canapés, lits pour se reposer et boire un verre.

On a loué des vélos pour se déplacer plus facilement, ici, pas de moteurs !

On en a profité pour passer du temps avec Lise et Adrien qui sont arrivés avant nous et nous ont emmenés dans des endroits très chouettes. On a été voir le coucher du soleil, mais manque de chance, il y avait toujours des nuages ! Ce qui n’empêche pas que ce fût très beau.

Le matin, on prenait notre petit-déjeuner au bord de la mer, dans le restaurant de notre hôtel, le 7SEAS Cottages.

On a testé un restaurant sur la plage, qui fait du poisson grillé et plusieurs plats très bons. Le cadre est vraiment idyllique. On mange les pieds dans le sable, avec le bruit des vagues en fond sonore. Si vous allez un jour à Gili Air, n’hésitez pas à tester ce restaurant, le Chill Out.

Le seul petit-bémol de ce séjour, c’est moi ! J’ai un peu dû mal à m’acclimater à la chaleur et à l’humidité, et probablement à la nourriture d’ici, donc je n’ai pas tout le temps été au top de ma forme mais on a bien pu profiter !

Deux jours à Amed

Le 20 septembre, on partait de Gili Air, direction Amed, sur la côte Est de Bali à 1h de bateau. Et devinez qui a eu la tourista ce jour-là ? C’est moi ! A ce qui paraît, c’est une étape à passer pour devenir un voyageur aguerri…

La traversée a été un peu chaotique, mais m’a permis de me rendre compte à quel point les Balinais sont gentils. On l’avait déjà remarqué depuis notre arrivée, ils sourient tous, tout le temps et n’hésitent pas à engager la conversation et à vous aider dès qu’ils le peuvent.

Sur le bateau, je me suis levée ou plutôt jetée au bord du bateau pour vomir et un des Balinais qui travaillaient sur le bateau est venu me voir, m’a donné un stick à l’eucalyptus pour que je me sente bien et m’a fait un massage des tempes et de la tête, puis il m’a apporté de l’eau et m’a même lavé les mains. J’ai été vraiment étonnée de cette gentillesse, et rien que pour ça, cette traversée restera un bon souvenir.

En arrivant à Amed, on a visité rapidement 2 hôtels avant d’en choisir un avec une chambre face à la mer et pas trop cher pour que je puisse me reposer. Après une après-midi sieste, coca, riz nature pour moi et une bonne nuit de sommeil, j’allais déjà mieux le lendemain.

La plage de sable noir vue de notre chambre au Sunrise Café

Du coup, on a loué un scooter pour longer la côte. C’était une grande première pour tous les deux et Damien a joué à l’apprenti pilote. Ici, on roule à gauche donc il faut s’y habituer. On a roulé à 20km tout le long mais c’était vraiment très beau, la côte est sauvage et on avait une vue imprenable sur la mer !

Notre petite balade en scooter le long de la côte

 A midi, on a testé un petit warung qui fait aussi homestay ( = petit hôtel, papa, maman si vous passez par-là cette traduction est pour vous !) qui était indiqué dans le Routard. C’était vraiment troooop bon ! Ensuite on a loué des palmes et des tubas et on a fait du snorkeling. A à peine 3m de la rive, on voit déjà des coraux et de nombreux poissons. Damien a même vu des étoiles de mer ! On a fini notre séjour à Amed en beauté en allant assister au coucher du soleil sur le mont Agung, le volcan le plus haut de Bali. On voulait faire son ascension, mais il faut se lever à 00h, marcher 9h et finalement, l’apercevoir de loin nous a calmés !

Le fameux Mont Agung depuis le Sunset Point à Amed

A voir absolument à Amed : le retour de pêche le matin, on voit toutes les voiles colorées des bateaux de pêcheurs à l’horizon, c’est magnifique. On a aussi eu la chance de voir la lune rouge se refléter sur la mer, depuis notre lit (rien que ça !), et c’était vraiment sublime !

Nos deux jours à Amed touchent à leur fin, demain, on prend un taxi direction les montagnes et le village de Munduk.

Pour résumer cette première semaine, je dirais qu’on en a pris plein les yeux ! C’est très différent de chez nous, il y a des scooters partout, des offrandes, la culture est différente et la nourriture aussi. Les Balinais sont vraiment agréables, souriants et généreux. Néanmoins, on a une sensation un petit peu étrange tous les deux, on a un peu plus de mal à s’acclimater que lors de nos précédents voyages et on s’attendait à « mieux » (les guillemets ont toute leur importance ici !). En fait, on avait entendu et lu tellement de bien sur Bali, qu’on avait peut-être des exigences trop élevées. On y est quand même bien, rassurez-vous ! Je pense que la chaleur et la moiteur qui nous barbouillent un peu viennent s’ajouter à cette impression et nos dernières vacances au Mexique étaient tellement géniales, que nous avons peut-être une vision un peu ternie.

Écrire un commentaire


Commentaire

Aucun commentaire n'a été écrit pour cet article.